Brochures S'inscrire Nous contacter

VAE

Qu'est-ce que la VAE ?

Parce que toute personne engagée dans la vie active est en droit de faire valider les acquis de son expérience en vue de l’acquisition d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle, ou d’un certificat de qualification figurant sur une liste établie par une commission paritaire nationale de l’emploi, enregistrés dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles.

C’est un droit inscrit au livre IV du Code du Travail et dans le Code de l’éducation. Un acte officiel par lequel les compétences acquises par l’expérience sont reconnues. Une procédure de vérification, d’évaluation et d’attestation des connaissances et des compétences du candidat, par un jury indépendant et comportant des professionnels.

entreprise

Qui est concerné ?

La Validation des Acquis de l’Expérience est accessible à toutes et à tous sans minimum d’expérience. Le dispositif est ouvert à toute expérience permettant l’acquisition de compétences directement liées à la certification visée. Est donc concerné toute personne désireuse de transformer son expérience (professionnelle…) ou ses acquis en titre de niveau7 (RNCP) de « Manager Transports et Logistique »

 

Quelle expérience ?

Les acquis, pouvant donner lieu à une validation, sont l’ensemble des compétences professionnelles issues d’une activité salariée, non salariée ou bénévole. Les périodes de mise en situation en milieu professionnel sont prises en compte dans la durée d’expérience.

Procédure

1ère étape : Recevabilité

Cette phase a pour objet la recevabilité de la demande et l’examen de la pertinence du choix de la certification de « Manager Transports et Logistique », au regard du parcours du candidat et du référentiel du métier. Le candidat reçoit, complète et retourne à l’E.S.T, le LIVRET 1 qui permet cet examen

2nde étape : l’inscription

Si la demande est recevable, le candidat s’engage dans la procédure de la VAE en signant une convention avec L’E.S.T. Il s’acquitte également des frais d’inscription à l’Ecole et des frais d’accompagnement, s’il souhaite être accompagné dans sa démarche d’élaboration du dossier (facultatif mais recommandé). Cet accompagnement fait l’objet d’une Convention d’accompagnement

3ème étape : l’élaboration du dossier

Le candidat élabore un dossier (LIVRET 2) qui retrace l’ensemble de ses activités et réalisations. Ce descriptif reprend ses activités professionnelles, bénévoles et extra-professionnelles ayant un rapport avec la demande de validation.

L’accompagnement est réalisé sous la forme de 2 à 3 séances de méthodologie et 3 séances d’accompagnement individualisé de travail sur l’identification et la présentation du parcours professionnel et les réalisations en rapport avec le référentiel de compétences du titre.

4ème étape : la validation

Cette étape consiste en l’analyse des compétences, connaissances et aptitudes acquises par le candidat à travers son expérience et leur évaluation au regard des exigences du référentiel de certification. Le candidat argumente ses expériences et les compétences acquises devant le jury qui se prononce sur l’obtention totale ou partielle de la certification.

Le jury se prononce pour une validation totale …

Si les acquis du candidat correspondent aux compétences, aptitudes et connaissances exigées pour obtenir la certification visée, le jury propose l’attribution de la certification.

… ou pour une validation partielle

En revanche, si les acquis du postulant ne correspondent pas entièrement aux compétences, aptitudes et connaissances exigées pour obtenir la certification visée, le jury prend une décision de validation partielle et se prononce sur la nature des connaissances et compétences devant faire l’objet d’une formation ou autres modalités afin d’acquérir les compétences manquantes. Dans ce cas, le candidat dispose d’un délai de 5 ans pour soumettre au jury, les compétences qui lui restent à valider.